Conférence sur la métrologie Spécial

1014 fois

Le CNRST organise, en collaboration avec les partenaires du projet européen Erasmus+ AFREQEN, une conférence sous le thème : « Les nouvelles définitions des unités SI en 2019 : Des constantes qui battent la mesure » qui sera animée par Dr. Marc HIMBERT (CNAM-LNE). Cette conférence, qui aura lieu le 12 février 2020 à 14h30 au CNRST, présentera quelques méthodes de mesure nouvelles et plus exactes permettant d'établir la traçabilité sur une très large étendue, en mettant notamment en œuvre des principes de mesure établis sur la physique quantique.

Bref résumé

Une révision très importante de la définition des unités du système international d'unités (SI) a eu lieu en 2018-2019. Les définitions sont désormais établies par le gel de la valeur numérique de constantes physiques fondamentales et constantes de la nature.

Après avoir rappelé les causes, les moyens et les avantages d'une telle dématérialisation des unités, la conférence présentera quelques méthodes de mesure nouvelles et plus exactes permettant d'établir la traçabilité sur une très large étendue, en mettant notamment en œuvre des principes de mesure établis sur la physique quantique.

Biographie de l'intervenant 

Marc Himbert a 62 ans. Ancien élève de l'École normale supérieure, il travaille pendant dix ans au Laboratoire Kastler Brossel comme chercheur Cnrs en physique atomique, physique quantique, physique des lasers. Il rejoint ensuite le Conservatoire national des arts et métiers, où il occupe depuis 1992 la chaire de métrologie et dirige le laboratoire commun de métrologie créé en 2008 en partenariat avec le LNE. C'est dans son laboratoire, en particulier, qu'ont été effectuées des mesures de très haute exactitude de la constante de Boltzmann k et de la constante de Planck h préalables au changement de définition des unités de 2018-2019. Membre du Comité consultatif des unités (CCU)  ayant coordonné la révision des définitions des unités de 2018-2019, et du Comité "Science et métrologie" de l'Académie des sciences, il préside depuis 2004 la section "Laboratoires" du Comité français d'accréditation (Cofrac). Co-auteur d'environ 180 publications ou communications scientifiques, il est devenu en 2009 membre titulaire de l'Académie des technologies.

Évaluer cet élément
(0 Votes)